Perdre du Poids Naturellement Après 40 ans : Méthode SEVEN

Jusque là tout allait bien. La silhouette était fine. Pas besoin de faire attention à ce que l’on mange.

Et puis au fil des années, vers 40 ans, peut être après une grossesse, les kilogrammes s’accumulent. Et il est de plus en plus difficile de les faire partir…

Vous avez essayé tellement de choses pour changer cette situation et retrouver une silhouette fine et agréable à regarde. Vous avez l’impression d’avoir tout essayé et que rien ne marchera pour vous…

C’est pour cela que nous vous proposons gratuitement la Méthode SEVEN pour pouvoir perdre du poids durablement et naturellement.

La méthode SEVEN (Sept Elements Vitaux En Nous), c’est sept aspects complémentaires pour réussir à perdre du poids naturellement, durablement et sainement. Si l’on oublie l’un de ses aspects cela ne fonctionnera pas, ou alors avec les déceptions de l’effet yoyo.

guide minceur


Le corps

mincir facilement durablement

La première chose à prendre en compte pour commencer sa perte de poids est le corps… Cela pourra paraître idiot, mais bien souvent on le nie, on le cache, on le tait, on ne veut pas le voir.

Cela est bien naturel, personne n’a envie de regarder quelque chose qu’il n’apprécie pas.

Mais il va falloir commencer par changer cela…

Enfin, si vous souhaitez perdre du poids durablement, naturellement et sainement.

La première chose à faire est de mettre de la conscience sur comment est ce corps actuellement, quel est son poids. Donc même si cela est douloureux ou désagréable, vous aller commencer par vous peser et suivre l’évolution de votre poids.

L’alimentation

Évidemment l’alimentation est l’un des sept piliers de la perte de poids. Il est clair que notre alimentation joue un rôle de première importance dans notre poids.

Une première chose à faire, est de mettre de la conscience sur ce qu’il y a dans votre frigo. Pour cela, il y a un moyen très simple d’analyser les aliments que vous avez chez vous, pour éventuellement rectifier le tir et choisir des aliments santé.

On peut aussi, pendre des raccourcis et tester -dans un premier temps- le fameux thé détox.

Dans les autres possibilités, qui fonctionnent vraiment, il y a aussi le régime Keto. J’imagine que vous en avez entendu parler de ce fameux régime Keto. Si ce n’est pas le cas, il faut que vous regardiez cette courte vidéo explicative.

L’activité physique

L’exercice régulier est essentiel à une bonne santé. Cela est particulièrement vrai si vous essayez de perdre du poids ou de maintenir un poids sain.

  • L’activité physique est un facteur clé pour perdre du poids. Elle augmente la capacité de votre corps à brûler des calories et réduit les calories que vous mangez.
  • Une diminution de l’apport calorique est la principale raison de la perte de poids. Une activité physique régulière est le meilleur moyen de perdre du poids.
  • Plus important encore, l’exercice réduit le risque de développer une maladie cardiovasculaire ou un diabète qui n’est pas dû à la seule perte de poids.
  • L’exercice est également bon pour la santé.

Maintien du poids de forme

  • Abaisser la pression artérielle
  • Vous pouvez réduire votre risque de développer un diabète de type 2, un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque ou d’autres formes de cancer.
  • Réduire les douleurs et les incapacités liées à l’arthrite.
  • Réduire le risque d’ostéoporose, de chutes et d’autres problèmes de santé.
  • Réduire les symptômes d’anxiété et de dépression.

La motivation

Perdre du poids c’est un exercice à long terme. On parle plutôt d’un marathon, que d’un sprint…

Si vous êtes déjà en train de perdre du poids ou si vous prévoyez d’en commencer un, vous savez que c’est un travail difficile et long. Perdre du poids est aussi exigeant mentalement que physiquement et les choix que vous faites chaque jour influencent votre poids. Le voyage se poursuivra tout au long de votre vie, que vous atteigniez ou non le poids idéal et que vous vous concentriez sur le maintien.

Certains jours seront plus difficiles que d’autres. Ce sont ceux qui demandent le plus d’efforts et de détermination. Pour rester motivée dans vos objectifs de remise en forme et concentré, intégrez cette donnée dans votre stratégie de contrôle du poids.

Les pensée

Un facteur invisible qui peut affecter votre poids : le stress. Lorsque vos hormones de stress sont activées, elles poussent votre corps à créer de la graisse supplémentaire au niveau du ventre.

Tous les jours, nous entendons dire qu’il est difficile de perdre la graisse du ventre. C’est un combat commun. L’épidémie d’obésité ne cesse de s’aggraver, d’abord les états-unis, et maintenant de plus en plus en France.

Ce qui est peut-être plus alarmant, c’est que nous nous efforçons depuis longtemps de perdre des kilos. Selon les statistiques de ces dernières années, environ 23 millions de Français sont actuellement au régime.

Que cela soit en comptant les calories, en faisant de l’exercice ou en ayant recours à la chiurgie pour tenter de perdre quelques kilos. Malgré le fait que notre pays ait dépensé 20,5 milliards d’euros l’année dernière pour la perte de poids, le tour de taille continue à augmenter, et non à diminuer. Quelle que soit la somme d’argent que nous dépensons collectivement, il est clair que l’épidémie d’obésité ne peut être guérie.

Un coupable invisible

Au-delà des mauvaises habitudes en matière d’alimentation ou d’exercice physique, l’élément caché qui affecte notre poids est le stress, qui déclenche les hormones du stress. Il est si subtil et si courant dans notre vie quotidienne que le stress chronique est “un problème de santé publique“. D’après les résultats de la dernière enquête sur le stress en France, 23 % des Français ont déclaré subir un stress extrême et 44 % ont affirmé que le niveau de stress avait augmenté au cours des cinq dernières années.

Pourquoi le stress est synonyme de graisse du ventre ?

Lorsque vous êtes stressé, l’hypothalamus (une minuscule zone située à la base du cerveau antérieur) transmet un signal à votre hypophyse qui incite vos glandes surrénales, situées au sommet de vos reins, à libérer un afflux d’hormones, notamment le cortisol, qui est l’hormone du stress.

Peu importe que vous essayiez de respecter l’échéance de votre patron au travail, ou de vous fuir un loup sauvage affamé, la réponse de votre corps sera identique. Votre corps libère du cortisol afin de conserver un taux de sucre constant dans le sang, pour vous donner l’énergie dont vous avez besoin pour faire face au stress.

En quantité normale dans l’organisme, le cortisol aide à maintenir les niveaux de sucre et de pression sanguins sous contrôle. C’est un anti-inflammatoire et il aide à réguler l’immunité. Il agit en fait comme une fonction de défense pour notre organisme. Il aide également à mobiliser les graisses stockées pour produire de l’énergie. Lorsqu’il est sous contrôle, le cortisol peut être une aide précieuse pour votre bien-être.

Nous ne pouvons jamais échapper au stress

Votre corps n’est pas équipé pour faire face à des quantités constamment élevées de cette hormone. Si l’on se réfère à notre exemple précédent, lorsque vous craigniez un loup, une fois l’animal disparu, votre corps se calme et le taux de cortisol diminue également.

De nos jours, il n’y a jamais un jour sans une facture à payer, un défi dans une relation ou une pléthore de messages auxquels il faut répondre, des sollicitations au travail.

On a l’impression de ne pas pouvoir échapper à la pression et au stress, ce qui signifie que les niveaux de cortisol restent élevés, s’accumulent dans le sang et créent des ravages de diverses manières.

Le stress chronique déclenche des fringales et des crises de boulimie

Une autre cause de prise de poids est que des niveaux élevés de cortisol peuvent augmenter la faim et l’appétit. Les personnes soumises à un stress constant, ressentent davantage la faim et ont plus d’envies d’aliments malsains, et sont aux prises avec des crises de boulimie et une alimentation incontrôlée.

En cas de stress, nous sommes susceptibles d’opter pour des choix malsains plutôt qu’une salade de crudité ou des fruits.

Équilibrer votre taux de cortisol

Des stratégies puissantes, mais simples, peuvent réduire considérablement votre stress et, par conséquent, le niveau de cortisol qui est produit.

En changeant d’état d’esprit, vous réduirez instantanément ces hormones de stress, vous améliorerez votre humeur et vous réduirez vos fringales.

Cela a pour effet de booster vos niveaux d’énergie et d’aider votre corps à se débarrasser des kilos superflus chaque jour !

Les pensées positives réduisent les envies de glucides et les crises de boulimie qui peuvent être un obstacle majeur à la réussite de nombreux régimes alimentaires.

Une étude menée par des chercheurs de l’Institut national de la santé mentale a découvert que lorsque les gens se concentrent sur des événements futurs positifs, la zone du cerveau qui est activée active la production de sérotonine.

Au lieu de vous tourner vers les glucides pour augmenter le taux de sérotonine, vous pouvez faire des affirmations positives pour la perte de poids, une partie intégrante de votre routine quotidienne.

Les chercheurs ont découvert que l’isolement social entraîne une augmentation du taux de cortisol, alors que le fait d’avoir des relations de qualité avec ses amis réduit les hormones de stress.

La psychologie de la perte de poids

Si nous voulons avoir des effets durables sur la prise de poids, nous devons entrer dans le domaine de la psychologie pour aider à la perte de poids. Trois raisons principales :

Le stress : coupable sur la balance !

Comme évoqué plus haut, le stress que nous subissons peut avoir un impact immédiat sur notre capacité à perdre du poids. Lorsque nous sommes stressés, que ce soit par les facteurs de stress externes liés à notre mode de vie trépidant ou par les facteurs de stress internes liés au fait que nous ne sommes pas satisfaits de notre poids ou de nos habitudes alimentaires, notre taux de cortisol (hormone du stress) augmente.

Lorsque les niveaux de cortisol sont élevés tous les jours et l’efficacité du stockage des graisses augmente. Cela est dû au fait que la réponse du corps est une réaction de défense. Le corps ne libère pas l’excès de poids en mode de survie. Il va ralentir le rythme du métabolisme, afin que nous puissions disposer de réserves d’énergie pour l’occasion où elles seront nécessaires.

Si nous sommes confrontés à un stress dans notre vie et que nous souhaitons malgré tout perdre du poids, il est important de découvrir des moyens de faire passer le corps de sa réponse au stress chronique à une réponse euphorique. Se détendre, respirer et faire des choix judicieux dans notre alimentation et notre mode de vie sont autant d’outils efficaces pour passer du stress à la relaxation.

Plaisir

Il s’agit d’un autre facteur clé de la psychologie de la perte de poids, car il est directement lié à la diminution du stress. En outre, la réduction du stress, comme nous l’avons mentionné précédemment, est essentielle pour créer un environnement dans le corps qui favorise la perte de poids.

Le plaisir est essentiellement un moyen de modifier la stimulation du système nerveux sympathique (réaction de lutte et de fuite) de notre corps pour le faire passer à l’activation du système parasympathique (réaction de relaxation).

Lorsque nous sommes en mesure d’accéder à des choses dans nos vies qui nous amènent à faire “aaahhhh” avec l’état de relaxation et de bonheur, cela se tourne vers nos systèmes biologiques qui nous soutiennent.

Lorsque nous nous asseyons pour nous détendre et apprécier l’arôme de notre nourriture, nous déclenchons la réponse de la phase céphalique qui est le début de notre processus de digestion. La réponse de la phase céphalique signale à nos enzymes digestives et au tube digestif des aliments qu’ils sont dans le pipeline : “Soyez prêts pour la digestion et l’assimilation.”

Si nous nous arrêtons un instant pour nous détendre au contact d’un ami qui nous soutient, si nous faisons une pause pour discuter ou si nous nous promenons dans la nature, nous sommes engagés dans des réponses physiologiques saines comme la libération d’endorphines qui nous aident à nous sentir satisfaits.

Le plaisir de manger nous amène au moment du plaisir que nous procure notre nourriture. Si nous apprécions pleinement notre nourriture et que nous sommes attentifs à notre corps, nous sommes plus susceptibles de faire des choix qui favorisent la santé et de prêter attention aux signaux qui nous indiquent quand nous avons assez mangé.

Comportement

Les conseils pour perdre du poids se concentrent généralement sur le changement de nos habitudes. “Buvez moins d’eau, consommez plus de légumes ; faites toujours vos repas dans votre cuisine à la maison, évitez de manger au restaurant, réduisez les produits alimentaires transformés”, etc. Ce sont des actions qui modifient la façon dont nous consommons les aliments. Il est vrai que ces actions sont la clé pour établir des habitudes saines. Cependant, derrière nos actions se cachent des sentiments, des valeurs et des convictions. La raison fondamentale de notre comportement se trouve dans l’état psychologique.

Si nous ne croyons pas que nous avons la capacité d’influencer positivement notre santé d’une manière ou d’une autre, il est probable que les habitudes saines ne seront pas une habitude.

Si nous ne croyons pas que nous sommes dignes d’être heureux, nous sommes moins susceptibles de faire quoi que ce soit qui défende notre santé et notre bien-être.

Vous pouvez obtenir une panoplie de 100 ou 1000 façons de nous aider à perdre du poids, mais tant que nos pensées et nos convictions (notre constitution psychologique) ne s’alignent pas sur le désir d’être au mieux de notre forme, il est probable que nous n’adhérerons pas aux conseils de santé que nous avons essayé de mettre en œuvre avec une grande intention.

Nous pensons que tout est une question de volonté, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit de la psychologie de la perte de poids est construit sur la notion qu’il ya quelque chose de plus important pour perdre du poids, que “manger ceci et ne pas manger cela”. Les êtres humains sont des créatures complexes qui vivent avec un large éventail d’émotions et ont besoin de compassion et de compréhension sur les couches profondes de nos pensées, de nos sentiments ainsi que de nos pensées et croyances afin d’être capables de perdre du poids de manière saine et durable.

Le rythme

L’important de garder un rythme en vous fixant des objectifs de perte de poids entre un et deux kilos par semaine. Il est possible de perdre cette quantité de poids de manière sûre en faisant de l’exercice régulièrement et en suivant un régime pauvre en calories. Même si ce rythme peut être décourageant si vous avez une énorme quantité de poids à perdre, vous pouvez toujours perdre jusqu’à huit livres par mois avec ce rythme.

Aidez votre ami calorique

Si vous cherchez à perdre un kilo par semaine ou si vous optez pour une approche agressive pour perdre jusqu’à deux kilos, vous devez être conscient de la quantité de calories que vous consommez ainsi que de celles que vous consommez.

Si vous cherchez à perdre du poids, vous devez absorber moins de calories que celles que vous consommez de manière régulière. C’est ce que l’on appelle le déficit calorique. Si votre déficit total est de 3 500 calories, vous perdrez 1 kilo de graisse.

Continuez comme ça

Il est tentant d’essayer de perdre plus de poids plus rapidement que ce qui est recommandé, surtout si vous êtes impatient de voir les résultats. Les méthodes de perte de poids rapides, comme les régimes à la mode ou l’exercice physique excessif, ne sont pas recommandées car elles sont dangereuses ou difficiles à maintenir pendant une période prolongée.

La meilleure option est de se concentrer sur la création d’un style de vie éclairé que vous pouvez maintenir. Si vous perdez du poids plus rapidement que ce qui est recommandé et que vous n’êtes pas capable de le maintenir, vous serez fatigué et on vous diagnostiquera des problèmes de santé, comme des calculs biliaires.

Bougez et mangez sainement

La méthode la plus simple pour mettre votre corps en déficit calorique quotidien est de consacrer du temps à l’exercice et de suivre un régime sans calories.

Deux séances ou plus de musculation ainsi que 150 à 300 minutes d’exercices d’aérobic par semaine peuvent stimuler votre métabolisme et vous permettre de brûler de l’énergie pour perdre du poids.

Les moyens les plus efficaces de réduire les calories consommées consistent à réduire la quantité de vos collations et repas ; à réduire les calories liquides, et à manger régulièrement des collations saines pour éviter d’avoir faim pendant les repas.

Comment perdre 10kg facilement ?

En suivant ces quelques recommandations simples pour perdre 10kg facilement, vous allez pouvoir rapidement pouvoir atteindre vos objectifs et retrouver une silhouette qui vous redonnera la sourire lorsque vous apercevrez votre corps dans une glace.

fr_FRFrench